Le poids des mots …

… Sans le choc des photos !

– Oui, parce que, tu comprends, il faut que je fasse les courses, le ménage; il faut que je lave la voiture, que je tonde la pelouse; il faut que j’aille voir ma belle-mère; il faut que je travaille; il faut que …; il faut que …

– Sais-tu que tu me fatigues, rien qu’à t’entendre parler comme ça ? Je sens le poids du devoir, des obligations qui pèsent sur toi, et ça me fatigue rien que de t’écouter !

Et si tu voyais tout d’un autre angle et, comme dirait quelqu’un que je connais bien Clignement d'œil, si tu changeais ton regard  … et surtout ta façon de t’exprimer ?

Et si tu reprenais le pouvoir sur la vie ? Le pouvoir du choix ! Au lieu de plier et de ployer sous les obligations de tous ordres, si tu choisissais ce que tu veux vivre ?
Tu vas me dire que tu n’as pas le choix, que tout ça, tu DOIS le faire !

Et pourtant !

Tu vas faire les courses parce que tu n’as pas envie de manger les pâtes qui sont dans ton buffet; c’est pourquoi tu choisis de te nourrir d’autre chose, et donc d’aller faire tes courses.
Tu peux très bien vivre dans une maison en désordre, cela n’est pas vital pour toi; donc, tu choisis de faire le ménage parce que tu apprécies de te trouver dans un endroit harmonieux et en ordre.
Rien ne t’oblige à aller voir ta belle-mère, elle peut très bien se passer de toi ! Si tu veux faire plaisir à ta femme (ou à ton mari), tu choisiras de lui rendre visite pour nourrir une relation harmonieuse dans ton couple.
Etc.

Alors, sois vigilant maintenant à pratiquer cela : au lieu de devoir faire les choses, choisis plutôt de les faire et exprime-le différemment. Tu verras que tu gagneras en légèreté, en joie et  en paix intérieure. Tu ne seras pas fatigué, parce que la Joie en toi te donnera des ailes. Tu seras porté par ta petite voix qui t’aura insufflé ces inspirations pour te faire vivre toutes ces situations, pour te faire expérimenter tant de choses …

Au lieu de dire: « Il faut que j’aille faire les courses », dis plutôt « Je choisis d’aller faire les courses », parce que ce n’est pas obligatoire, tu pourrais le faire demain, et en même temps, c’est toi qui préfères le faire maintenant.
Exprime-le ainsi pour chaque situation  que tu vis, tu expérimenteras ainsi le Pouvoir du Verbe Créateur. Tu mettras de l’Amour dans une situation lourde, et ce ne sera que du bonheur !

Au lieu de devoir,  reprends le Pouvoir  du Choix et  vis-le en total accord avec Toi-Même ! C’est ça aussi reprendre sa verticalité Clignement d'œil. J’ai pu apprendre à le faire, donc tu peux le faire aussi ! Aie simplement confiance …

Alors, que choisis-tu ?

3 réflexions au sujet de « Le poids des mots … »

  1. alors là OUELLA ! je te remercie pour ces textes. Si tu m’en donnais l’autoraisation je les publierais volontiers dans le sens de la vie blog public, car ils sont de cette connotation. Mon coeur est plein de joie

    1. Bonjour Naléas,

      Je te remercie de ta visite. Tu fais ce que tu veux de ces textes, ces réflexions sont livrées sur la toile pour le partage, sont donc disponibles à tout un chacun.

      Je t’embrasse.

  2. Humm….. que du vrai ! rien que de penser « il faut que…. » tu sens comme une chape peser sur tes épaules….. mais alors lorsque le flot de paroles sort, tu as l’impression que la charge a doublée ! Changer de prime abord sa pensée et le reste suivra … peut-être avec un peu plus de difficulté, « cause lapsus »… mais bon je me sens déjà plus légère….

    Sylvie

Les commentaires sont fermés.