Les EDLN au jardin

poste-elohemOeuvrer pour élaborer un jardin potager et bénéficier de l’aide des Êtres de la Nature, c’est, entre autres, leur réserver un endroit spécial où déposer nos offrandes de gratitude pour les remercier de leur aide.

Ici, le choix s’est fait tout seul puisque le gardien de ce jardin était déjà présent lors du “défrichage” du lieu (nous avions déjà été guidé sur l’endroit, bien sûr). Nous lui avions promis une maison encore plus belle, c’est chose faite.

Nous lui avions promis des fleurs, elles sont là. Elohem est un lutin, et il est souvent assis sur la grosse pierre que vous voyez sur la photo ci-contre, à gauche. Il se tient donc près de la porte du jardin, et c’est lui qui nous donne l’autorisation d’entrer. Bien sûr, si dans la journée nous repassons près de lui, nous le saluons également.

offrandes-edlnA cet endroit, nous avons aussi posé une autre pierre qui nous sert à déposer les offrandes “matérielles”, miel, pomme, noix, encens, etc. (cliquez sur les photos pour les voir en grand).

Avec le temps que nous avons, les limaces se sont fait envahissantes ! Alors nous les avons contactées et nous avons proposé un accord : elles peuvent aller partout dans le jardin sauf là, dans le cercle délimité où nous cultivons nos légumes; en échange, en plus, nous leur avons réservé une fleur dans l’espace “offrande” (avec l’accord d’Elohem, bien sûr).

Elles semblent avoir accepté puisque le lendemain de cette proposition, il y avait dans le potager 5 fois moins de limaces qu’au premier jour. Seulement il semble y avoir des récalcitrantes, ou alors des joueuses. En effet, chaque matin (à la fraiche) et chaque soir (à la tombée de la nuit), nous allons y faire un tour pour déplacer celles qui ne sont pas à leur juste place. Il nous arrive d’en balancer certaines dans les hautes herbes et Maitre Jardinier a entendu un “Ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii” la première fois qu’il l’a fait. Nous en soupçonnons donc certaines de vouloir bénéficier d’un tour de manège hihi .

Elohem nous sert bien entendu d’intermédiaire pour faciliter les relations avec ces animaux avec lesquels nous cohabitons aussi. Chaque matin (ou soir) quand je vais déloger les récalcitrantes, je lui demande d’intervenir pour nous faciliter la vie. Il semble que certaines ont des habitudes coriaces ! Souvent, je vais chanter près de tout ce petit monde, qui apprécie énormément.

A bientôt pour la suite …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.