Les contes de Belle Maïa 01

Il y a quelques mois un nouvel être est entré en contact avec moi, une sorte de Guide s’est connecté à moi. Quand j’écris « s’est connecté », cela veut dire que j’ai ressenti une partie de sa Présence en moi, malgré notre différence vibratoire.

Ce n’est pas la première fois que cela m’arrive, alors j’ai pris mon cahier et un stylo, et j’ai commencé à coucher sur le papier le dialogue intérieur qui allait s’ensuivre. Certains penseront que j’ai une imagination débordante, d’autres que je délire, et en même temps certains sentiront que c’est « vrai ». Je vous partage ici ces dialogues, en toute simplicité.

Interview de Grande Dragonne

Mes questions :

  • Où vis-tu ?
  • Où es-tu née ? Qui sont tes parents ? Que font-ils ? Où sont-ils ?
  • As-tu une famille ? Des frères, des sœurs ?
  • Quel âge as-tu ?
  • As-tu un compagnon ? des enfants ?
  • A quoi ressembles-tu ?
  • Comment te déplaces-tu de Monde en Monde ?

Je n’ai pas véritablement de parents tel qu’on peut le concevoir sur Terre. Je fais partie des créations « premières » du Grand Créateur. Je suis donc porteuse, dans mes gênes, de ses capacités immenses de Création et de Matérialisation, même si je peux créer de la Matière qui, sur Terre, serait invisible car d’une densité différente de la vôtre.

Je suis porteuse du Feu Sacré des Origines, et chacune de mes créations est un peu comme mon enfant. Ma lignée est donc immense, presque infinie.

Tu peux donc en conclure que je ne suis pas née, comme tu pourrais l’imaginer, d’un œuf de dragon avec un papa et une maman dragon. Par contre, ma famille est nombreuse puisque j’ai de multiples frères et sœurs créés, comme moi, par le Grand Créateur.

Porteuse du Feu des Origines, je suis en parfait équilibre dans mes polarités, et j’exprime tantôt la douceur ferme du Féminin, tantôt la Protection douce du Masculin.

Je n’ai pas véritablement de compagnon de route, je me suffis à moi-même dans l’équilibre de mes énergies. En même temps, il peut arriver que certaines actions, certaines activités nécessitent d’être en binôme, ou plus. Mais cela ne fonctionne pas exactement comme chez vous, les humains.

Mon âge est indéterminé puisque, d’où je viens, il n’y a pas de temps, il n’y a pas d’espace, pas comme tu en fais l’expérience sur Terre. Mon âge est plutôt déterminé par la sagesse des Expériences acquises.

Oui, moi aussi je grandis en sagesse et j’apprends encore. Je peux te paraitre très vieille et très sage, seulement tu n’as pas la vision correcte des choses. Vu de ta planète, là où tu vis, tu n’as qu’une toute petite et infinie partie de la Réalité des Mondes en Évolution.

Il m’est impossible de te décrire où je vis, car je vis là où je suis envoyée en Action par les Plans du Grand Créateur. Je change donc sans cesse d’activité et de localisation. Si tu avais une idée plus juste de la vastitude des Univers, ce serait plus facile pour moi de t’expliquer.

Je vais faire mon possible, au fil de nos échanges, pour te décrire tout cela.

De même, comment te décrire comment je suis ?

Je suis si grande que je peux tenir ta planète dans ma patte. En même temps, je suis si petite que je peux me poser au creux de ta main. Vu de ton monde, en élevant ta vibration pour que tes yeux me voient et en diminuant la mienne, je t’apparaitrais d’une belle couleur blanche, très lumineuse, avec des reflets rose et violet argentés qui scintillent à chaque mouvement.

De longs cils noirs bordent mes yeux couleur améthyste. J’ai de grandes ailes, immenses, et je pourrais te porter pour t’emmener faire le tour des Univers, mais tes corps risqueraient d’exploser en vol car ta fréquence n’est pas encore suffisante.

Je porte la fréquence du rose et du violet principalement, ainsi que le blanc ; c’est pourquoi il me faut des complémentaires pour certaines missions où le bleu est nécessaire, par exemple.

J’effectue mes déplacements entre les Mondes, entre les différents endroits où je suis appelée de manière diverse et variée. Quelquefois il suffit de quelques battements d’ailes, d’autres fois c’est par des couloirs vibratoires de téléportation, pour d’autres je me dématérialise d’un endroit à l’autre.

C’est variable et varié, multiple comme la Création.

(À suivre)

5 réflexions au sujet de « Les contes de Belle Maïa 01 »

  1. Ooooooh ! Salue Belle Maïa de ma part. C’est fabuleux que de tels Etres puissent se rapprocher de toi, de nous. C’est comme un rêve, et pourtant, c’est. Enormes bisous depuis le pays des lutins.

  2. Quelle joie de découvrir cette relation que tu as avec un tel Etre…si belle et généreuse à se raconter !!
    Merci de nous le partager ….
    Salutations à toutes deux

  3. Merci Belle Maïa de nous partager ce que tu vis…. et d’oser être qui tu es…
    Bises z’étoilées de Sylvie de la Lune

  4. bonjour Brigitte,
    c’est vraiment magnifique et magique, merci à toi de partager ces instants de pur bonheur, bisous à tous, bonne journée.

  5. Salut ma très chère sœur ,tu peux conclure maintenant que tu as un nouveau lecteur qui va te lire avec passion. Je t’aime petite soeur et voici un nouveau moyen de pouvoir rester en contact bisous…….

    Gilokite

Les commentaires sont fermés.