Les contes de Belle Maïa 04

Lors d’une sortie en voiture, il m’a été « demandé » de m’arrêter dans un chemin forestier. Des arbres étaient coupés, plusieurs tas attendaient là. J’ai été remplie de tristesse et j’ai demandé pardon au nom des Humains. Après avoir distribué quelques pierres encodées et moult feux du cœur, j’ai été appelée auprès d’un arbre. Il avait un message à me transmettre à la demande de la Grande Dragonne. J’ai donc sorti mon cahier et voilà :

La conscience des arbres

Garde ta tristesse, transforme-la plutôt en Joie et en gratitude.
Oui, les humains qui, en ce lieu, ont coupé certains de nos frères, sans véritable conscience de ce qu’ils faisaient, ont fait ce que tu crois être des dégâts.

Seulement, nous, les arbres, sommes venus vous accompagner dans votre expérience de l’involution, sans savoir véritablement ce qui nous attendait tout en ayant une confiance totale en la justesse du plan du Grand Créateur.

Alors oui, certains d’entre nous se sont offerts et s’offrent encore pour que vous viviez votre expérience.
Comment ferais-tu si tu n’avais pas de bois pour te chauffer ?
Et sur quoi écrirais-tu si tu n’avais pas de papier ?

Seulement, il suffit pour compenser et rétablir l’équilibre qu’un seul d’entre vous, 2, 5, 10, peu importe le nombre, il suffit que certains d’entre vous nous apportent la gratitude pour que nous soyons comblés. Nos sacrifices ne sont pas vains. Tu sais pourtant que tout est mouvement, changement, transformation. Alors ne pleure pas sur ce qui a été et réjouis-toi de Ce Qui Est maintenant.

Ton amie, la Grande Dragonne, m’a demandé de te faire une petite leçon à propos des différentes formes de conscience dans le domaine végétal principalement, car c’est celui que je connais le mieux, tu peux t’en douter.

Je vois qu’il y a une confusion entre la Conscience d’un arbre et la conscience d’un élémental qui va « loger » dans cet arbre. Alors je vais prendre la comparaison avec toi et tes différents corps puisque c’est un sujet que tu connais mieux.

Ton Être incarné est composé de différents corps : tu as ton corps physique et ton corps énergétique, et d’autres. Quand tu parles à tes cellules, tu parles à la conscience de ton corps physique.
Quand tu ressens l’énergie de Terre-Mère qui anime ton 2ème chakra et qui te donne de l’énergie, tu communiques avec la conscience de ton 2ème chakra et de ton corps énergétique.

Eh bien, on pourrait dire que pour nous, les arbres, la conscience, l’esprit de l’arbre, serait comme la conscience de ton corps physique. Et la vibration énergétique, ce serait les différents élémentaux qui prennent soin de nous pour que nos racines poussent, que les branches se développent, que les feuilles naissent et meurent, que nos fleurs et nos fruits apparaissent.

Quand une petite fée a la responsabilité de quelques-unes de mes fleurs, son univers est l’arbre entier que je représente. L’arbre voisin est un autre univers. La forêt à laquelle nous appartenons est pour elle un Super-Univers. Elle est consciente de tout cela même si aucune question ne parvient à sa conscience. Elle vit simplement dans la Joie de son Service.

Peux-tu imaginer le bouleversement causé par l’arrivée d’une Dragonne Gigantesque qui récolte des semences d’arbre, pour les consciences élémentales qui vont avec ? Ton amie la Dragonne te racontera l’histoire.

Comme tu le sais, il y a des fréquences différentes parmi les consciences élémentales qui prennent soin des végétaux et des minéraux. Toutes n’ont pas été nommées, étiquetées et répertoriées par l’Humain, car l’Humain des origines ne connaissait pas tout cela et en même temps il était en lien intuitif avec ces consciences. Certaines consciences ont été créées qu’au fur et à mesure de la descente involutive de l’Humanité.

Et puis, c’est un moyen bien humain et très limité de nommer les choses et les êtres, c’est parce que vous ne nous reconnaissez pas par notre vibration. Entre nous, il n’est nul besoin de mots, de noms et d’étiquettes, chacun sait, tout simplement.

C’est ce que vous allez réapprendre.
La leçon est terminée maintenant.

Merci de ta visite.

 

6 réflexions au sujet de « Les contes de Belle Maïa 04 »

  1. MERCI, MERCI, Ouella, pour ce partage ! J’ai exactement vécu la même chose là où je suis. Des voisin ont saccagé tous les arbres de leur terrain car ils ne voulaient plus d’ombre. Tout était désolé, avec des piles de bois, des souches d’arbres de déjà 100 à 150 ans… Quel massacre ! J’étais tellement triste pour les arbres et pour les EDLN qui s’occupent d’eux ! Grâce à ton message, je peux remettre tout dans une autre perspective. Merci à la Dragonne qui t’accompagne. Et MERCI à TOUS LES ARBRES pour leur immense Amour.

  2. Quelle  » école »……!!!
    Merci pour la confiance à se laisser vibrer, sans projections, selon le Plan divin …
    Merci grande Dragonne .

  3. hallucinant, c’est grandiose de comprendre que les arbres puissent se sacrifier pour notre expérience. c’est vrai que ça me permettra de voir autrement sans m’énerver quand il y aura un massacre d’arbres. merci beaucoup pour ce partage, feu du cœur à tous.

  4. Oh ! merci pour ta sagesse Belle Maïa,
    Merci Belle Ouella pour cette magnifique transmission de la part de nos amis les arbres. Nous avons eu aussi ce sentiment de grande tristesse lorsque, dans le jardin voisin, le grand mimosa qui nous réjouissait tant en février/mars et le chêne du vortex ont été coupés.
    Où les EDLN qui y résidaient allaient-ils loger ? Ils ont maintenant pris leurs nouveaux quartiers dans les bambous qui longent la clôture entre les deux jardins.
    A la demande de nos Licornes nous rendons souvent visite à notre « chemin enchanté » qui court autour d’un grand étang bien encodé. Nous y avons rencontré un très bel arbre plein d’amour, comme tous ses frères, où réside un ami préférant que nous le nommions Grand Dragon. Il nous a dit être chargé de veiller sur tous les EDLN du lieu, qui semblent y être très heureux, et de garder les vortex de ce bel endroit. Feux du coeur à eux et vous tous.

Les commentaires sont fermés.