Les contes de Belle Maïa 05

Reprenons donc le fil de notre histoire

J’ai été créée dans ce but : créer encore et encore.
Porter en moi le Feu de l’Esprit, l’impulsion suprême du Feu Créateur (ou destructeur).

Une fois mon apprentissage terminé et mes talents fondamentaux révélés, j’ai pu partir de Mondes en Mondes récolter ce qui était nécessaire pour créer LA Bibliothèque des Univers.

Nous étions assez nombreux à explorer ainsi les Mondes, mais seuls quelques-uns d’entre nous étaient informés du Plan, et encore celui-ci nous était-il révélé au fur et à mesure de nos « récoltes ».

Il nous fallait rapporter plusieurs exemplaires de chaque forme de vie présente dans les Univers, appartenant à tous les règnes que vous connaissez sur Terre : minéral, végétal, animal.

La création du véhicule humain fut lancée un peu plus tard, il fallait d’abord « préparer » le décor, le Terrain d’expérience et de Jeu ; bref, la Planète sous sa forme dense.

Et c’est là que je rencontrai Petite Fée …

***********

Maintenant que tu as reçu le message des arbres et que tu connais les généralités concernant les Êtres de la Nature qui s’occupent des minéraux et des végétaux, je peux te raconter ma rencontre, et le début de ma longue amitié, avec Petite Fée Crystal.

Je l’ai surnommée Crystal non pas parce qu’elle agit sur les minéraux mais parce qu’elle a la grâce de rendre tout ce à quoi elle porte son attention translucide et brillant comme le cristal.

Quand je l’ai rencontrée pour la première fois, elle virevoltait joyeuse autour des fleurs de la toute petite branche de l’arbre où elle habitait. Sa tâche était d’importance : recevoir en elle l’énergie d’amour envoyée par le soleil et la redonner à « ses » fleurs. Et plus elle transmettait ce rayon d’énergie, plus elle les aimait. Et plus elle les aimait, plus elle devenait Crystal et « ses » fleurs cristallines.

Elle aimait ses fleurs, et ses fleurs le lui rendaient bien en s’épanouissant de plus en plus, diffusant leur doux parfum, ou se préparant pour offrir de jolis fruits, maintenant inconnus sur Terre-Mère. Elle y mettait tout son cœur, toute sa Joie. Et même s’il lui arrivait d’être triste parfois, cela ne durait jamais.

Bien sûr, elle n’était pas la seule à s’occuper des fleurs de cet arbre gigantesque. Elle avait plein d’ami(e)s, des frères et des sœurs comme elle, et chacun(e) avait son secteur, sa spécialité et son caractère. Il y avait les timides, les fanfarons (oui, il y a des fées au masculin), les joyeux, les insouciants et les sérieux, les farceurs … et Crystal, elle était la plus serviable.

Toujours prête à aider, à rendre service.
Et plus elle était au Service, non pas de ses amis mais de l’arbre et de ses fleurs, plus elle aimait.
Et plus elle aimait, plus elle devenait Crystal.

Je la remarquai immédiatement quand je me suis approchée de cet arbre. Je l’avais sélectionné par sa taille et sa vigueur, la beauté de ses fleurs et la qualité de ses fruits, et en même temps pour sa Sagesse et sa Bienveillance. Ce sont d’ailleurs ces qualités que portait aussi Crystal. Ils allaient bien ensemble.

Une fois que j’eusse demandé à l’Arbre de préparer quelques graines (ses enfants) pour implanter son Essence dans la Grande Bibliothèque de la Création qui se préparait, il fallut choisir parmi toutes les fées, celles et ceux qui veilleraient sur ces enfants, dans cet endroit si particulier de la Création.

Un appel fut donc lancé lors d’une Assemblée Générale de ce que vous appelez le Petit Peuple. Tout le monde était là, pas un n’aurait manqué à l’appel et en même temps, chacun s’interrogeait intérieurement sur LA décision qui était à prendre.

Qui oserait postuler pour aller sur cette Terre inconnue ?

Les timides et les peureux restèrent au fond, n’osant se faire remarquer, ils ne voulaient surtout pas être désignés.
Même les fanfarons se dandinaient d’une aile sur l’autre, craignant de quitter le doux cocon de LEUR arbre.
Je sentais bien que la perspective de cet Univers nouveau les effrayait plus qu’elle ne les tentait.

Soudain je la vis s’avancer, toute petite par rapport à moi, bien que j’eusse considérablement diminué ma taille originelle par souci d’égalité et aussi pour les rassurer.

Pour ces être au service des fleurs d’un arbre, un Dragon, fut-ce une Dragonne, même rayonnant d’Amour et de Bienveillance, ça impressionne, surtout que je n’étais guère souriante car je prenais ma tâche très au sérieux.

Elle voleta jusqu’à mon visage, me regarda droit dans les yeux et affirma bien fort :

« Moi, je veux bien y aller. Grand Arbre, grâce à Toi, j’ai appris la Sagesse et la Bienveillance et j’ai grandi en Amour. Si tu l’autorises, si le Conseil le permet et si la Grande Dragonne l’accepte, j’aimerais m’occuper de Tes enfants, porteurs de ton Essence Primordiale, dans cet autre Monde qui promet d’être extraordinaire. »

Elle avait « rougi » en déclamant sa tirade, soudainement intimidée. Puis elle redescendit à la hauteur de l’Assemblée. Face à ces amies et compagnons, elle lança :

« Alors ? Lesquels parmi vous vont avoir le courage de m’accompagner ? Allez-vous me laisser seule cette Responsabilité ?
Si aucun d’entre vous ne vient, ce sont des petits nouveaux qui seront créés pour l’occasion. Croyez-vous que j’aurai, seule, la force de les enseigner ?
Allez, les amis ! S’il vous plait ! »

A suivre …

8 réflexions au sujet de « Les contes de Belle Maïa 05 »

  1. Gratitude Belle Maïa et Belle Ouella,
    Que la suite de ce conte, à lire et relire , est magnifique !
    Il nous transporte dans une « cascade » aux mélodies de pureté et d’amour Crystallines, sons généreusement offerts par le bruissement des feuilles de nos grands amis les arbres jouant sur la harpe du temps.
    Nous sommes des enfants, alors dis, s’il te plait, tu nous racontes la suite ?…
    Feux du coeur à tous les généreux ami(e)s Fées qui vont se décider !

  2. Merci, c’est vraiment beau et passionnant à lire,
    çà donne envie d’aller se promener en forêt!
    Merci Ouella !

  3. c’est magnifique et féerique, ça fait rêver. j’attends la suite avec impatience, feu du cœur à tous, bisous.

Les commentaires sont fermés.