Les contes de Belle Maïa 06

Après quelques semaines d’interruption des messages (le début des contes est arrivé au printemps), peu après le solstice d’été, un nouvel être me contacte.

Énergie presque brutale, directe, droite, tranchante.

Je ressens ce début de contact par le signal habituel dans mon corps et je demande à Petite Voix si c’est ok pour moi. Je laisse donc ce contact, pas très agréable au premier abord, s’établir ; j’ai l’impression d’être traversée de haut en bas par une sorte de glaive planté profondément dans le sol. Je reçois un nom que je ne peux vous révéler. Puis ce côté masculin s’atténue et il m’est montré, par mon regard intérieur, un superbe dragon immense, bleu nuit pailleté d’or, comme s’il portait les étoiles que l’on voit briller la nuit.

Comme je sais qu’à chaque nouveau Guide-Dragon qui m’arrive, mon avancée va prendre une nouvelle direction, je l’interroge. Quelle est la raison de sa présence avec moi ?
Sait-on jamais, peut-être va-t-il répondre à cette questions récurrente de mon mental-égo qui aime bien savoir où on m’emmène (j’ai ainsi déménagé à plusieurs reprises depuis 2 ans).

Il me répond qu’il vient compléter l’action de Grande Dragonne. Je me suis, en effet, perdue dans la Douceur du Féminin, oeuvrant dans mon Intériorité et dans les plans subtils, en oubliant totalement ce qu’il m’était demandé de faire : écrire tout cela.

Alors, j’ai été remise à l’action … dans la technique et la construction d’un tas de blog/réseau. Maintenant que le plus gros est fait, je peux recevoir la suite des histoires …

************************

Plusieurs signes dans mon quotidien ces derniers jours ramènent à ma conscience Tiamat et l’Intraterre. Comme il m’est arrivé à de nombreuses reprises de m’y rendre, je comprends le message.
J’appelle mes accompagnants habituels et je me rends au centre de Terre-Mère. J’y retrouve certains êtres de ma connaissance et j’interroge sur la raison de cet appel et ma venue en ce lieu.

Les peuples et cités de l’Intraterre

Ils viennent de tous les endroits de l’Univers, comme tout ce qui se trouve connecté à Urantia-Gaia. Certains gèrent les différents réseaux cristallins ou les grilles cristallines, d’autres maintiennent des fréquences pures pour alimenter de leurs notes le cube de l’Humanité.
Des couleurs, des sons, des qualités.

Nous t’avons montré une image : le cube de l’Humanité avec une sorte de cordon qui en sort, ce cordon passe par toi, et il y a un cordon identique pour chacun d’entre vous, humains incarnés à la surface de Terre-Mère. Ce cordon, en traversant différentes couches et strates dimensionnelles de l’Intraterre, est directement alimenté, nettoyé, purifié, par les peuples et cités intraterrestres qu’il traverse.

C’est pour cela que chacun d’entre vous peut avoir une connexion plus ou moins forte avec l’un ou l’autre, un ou plusieurs de ces peuples ou cités.

Est-ce ce que l’on appelle la corde d’argent, ce dont tu me parles ?

On pourrait dire cela, quoi que cette alimentation ne s’arrête pas à un endroit précis de ton corps (ou plutôt de tes corps), seulement c’est ce que tu appelles l’énergie de la Terre qui entre par tes pieds et ton chakra racine, ce qui représente l’énergie qui passe à travers toi et qui monter vers le « Ciel ».

Certains d’entre vous sont fortement reliés à ces êtres de l’Intraterre, tout simplement parce que de nombreuses facettes de vous-même s’y trouvent. Tu en as fait l’expérience à de nombreuses reprises. C’est ce qui te permet aussi d’être si facilement en harmonie avec les gardiens de pyramides intérieures que tu rencontres.

 

5 réflexions au sujet de « Les contes de Belle Maïa 06 »

  1. tout simplement hallucinant, merci beaucoup Brigitte pour ce partage, je crois que je vais passer une excellente nuit. bisous et bonne nuit, feu du cœur.

  2. En lisant ce post, j’ai ressenti une connexion sur moi hyper puissante, je sais qu’une présence s’est manifesté, très probablement lié à l’IT.

    Je pense le texte porteurs de codes et vibrations qui nous reconnectent à des parties de nous.

    Merci Brigitte

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.