Oser dire et se dire

guitareQuel défi quand cette parole a été interdite par notre éducation !
Quel chalenge quand ces mots ont été refoulés dès l’enfance !

Alors petit à petit, au fur et à mesure que cette influence éducative tombe  en lambeaux, la parole cherche à revenir à la surface  et à sortir, à s’exprimer.
Les maux sur lesquels je n’ai pas pu mettre des mots ont été occultés, mis sous un beau couvercle et verrouillés à triple tour.

Maintenant que l’eau de l’émotionnel commence à s’évaporer, ces maux non-dits apparaissent et demandent à se dire. Ils commencent aussi à se faire ressentir au niveau de la conscience, celle du corps notamment. C’est une sorte de signal pour dire “on est là”. Alors le moindre évènement extérieur fait fuser les mots des maux.

Brutalement, abruptement et maladroitement, car se dire simplement et en étant tout amour n’est pas chose aisée au début. Imaginez un jeune poulain, il se lève sur ses pattes flageolantes, puis retombe et se relève, tremblant, avant de pouvoir galoper avec allégresse.

Les mots vrais qui aspirent à sortir de l’ombre de mon corps, à force de laisser leur place aux mots familialement acceptables, doucement commencent à s’écrire, c’est plus facile. Loin d’un interlocuteur, loin de sa réaction de rejet éventuel.

Car souvent les maux qui prennent la parole orale et osent se dire en mots s’expriment d’abord violemment. Sans en avoir l’intention, ils peuvent blesser aussi. C’est tout un apprentissage à faire. Pas toujours évident tant les habitudes sont gravées au compteur des années.

Pourtant l’intention est simplement de dire les maux pour les reconnaitre et les laisser vivre leur vie, se transmuter et baigner dans la Lumière de l’Amour.
L’intention est simplement de vivre la transparence pour mieux accueillir l’Esprit que Je suis en la matière.

L’intention est aussi d’accueillir l’Autre, les Autres, dans la spécifique Beauté des Êtres qu’ils sont.
Essais courageux, même maladroits, de me dire et d’entendre l’Autre dans la même démarche.
Peut-être pour mieux être accueillis et aimés…

Se dire pour Se Re-Connaitre et Re-Naitre à Soi-même ♥

5 réflexions au sujet de « Oser dire et se dire »

  1. Oui, c’est bien la problématique du moment. Déjà rien qu’hier, ma maladresse verbale en forme de cri du coeur m’a valu une levée de bouclier… pas grave. j’ai appris. Et je me suis re-dite ensuite, une fois la tempête calmée !
    clin d’oeil et feu du coeur à toi !

  2. oh oui …les petits ou grands évènements bien déclencheurs de mots , maux ..les nôtres et ceux des autres ….surtout les « inattendus » !
    MERCI

  3. c’est tout a fait ce qui se passe actuellement…. on doit faire face petit a petit a nos maux non guéris en essayant de les exprimer comme on le ressent mais souvent l’ego s’en mêle et l’interlocuteur ne le vois pas de la même oreille ayant lui aussi des maux. Seule une conversation de cœur a cœur en conscience peut s’exprimer mais c’est difficile de le mettre en pratique bien que en théorie on sait….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.